30/06/2006

Pc à vendre

Je vend mon pc, si ça interesse quelqu'un, n'hésitez pas à me contacter

Carte mère asus A7n8x Deluxe
Amd Athlon 2600+
512 Mo de Ram
120 Go Disque dur
Lecteur dvd Pionner
Graveur dvd +- Rw
Carte graphique Ati 256Mo
Tuner Tv Hauppange

+

Moniteur crt 17"
clavier
souris optique
webcam trust

Windows Xp sp2 entièrement à jour et réinstallé pour l'occasion.

Je crois que j'ai rien oublié, à vous de voir.

21:03 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/06/2006

oups

Tout à l'heure, j'ai du aller à la visite médicale. Ma patronne s'est occupé du bureau pendant que la doctoresse me tripotait.

En rentrant, ma patronne était occupé avec une jeune et jolie demoiselle. Pas une cliente, mais comme j'ai pu comprendre une future employée.

Et en repartant, elle salue ma patronne et se retourne pour me saluer aussi. Et voilà pas qu'elle se prend la porte lol La pauvre. Deux possibilité, soit elle est tombée sous le charme (mouarf), soit elle sait pas évaluer les distances...

Et même, qu'elle soit mignonne et tombée sous le charme, j'm'en fout parce que celle qui me plait, ben, elle veut pas de moi et c'est trop bizarre. Une fille qui veut pas de vous, elle vous demande pas de lui faire un câlin à 4h du mat???

20:55 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/06/2006

Get into the groove

Quel choc ! Hier, j’étais invité à une sortie en boîte par ma collègue. Elle habite un coin paumé de la campagne française et donc, on est sorti dans une boîte paumé de la campagne française.

Mhhh, quel régal ! K Maro à fond les ballons, wouhou !!!

Là où je me suis le plus éclaté, c’est encore à regarder les gens. Chez les mecs, je dirais qu’il y avait deux catégories. Les vieux beaufs qui viennent draguer les minettes parce qu’ils en ont marre de bobonne qui est restée à la maison et surtout, les p’tites racailles pêteuses toutes fringuées pareil. En gros, le t shirt « De Puta Madré » noir avec l’écriture dorée (et sa variante argentée) acheté 5 euros sur le marché du village (Ah oui, et j’ai vu la variante du t shirt vraiment mal copié ou le texte disait « de madré de Putta ») et un pseudo jeans à la mode du prisu du coin. Et évidemment, les Nike air de circonstance. J’ai bien regardé à l’entrée, casquettes et baskets interdites. Faudra que je revoie ma définition de la basket.
Moi qui avais peur de pas pouvoir rentrer avec mes « baskets » un peu colorées (oui, juste un peu), j’ai stressé pour rien. Et puis, je faisais tache avec mon look un peu élaboré, jeans avec peau de saumon intégré et veste de créateur.
Bon, je sais, tout le monde ne peut pas se le permettre (et même moi j’exagère parfois), mais il y a moyen de bien s’habiller et de se démarquer pour pas cher. Mais non, là-bas, il faut croire qu’on ne cherche pas l’individualité. Si ça se trouve, c’est une technique de drague collectif. Un gars chauffe une fille et après, la repasse à tous ses potes, elle voit pas la différence vu qu’ils sont tous pareils. Je sais pas, la prochaine fois, je poserai la question.

Quant aux filles, ben là, c’est pareil, deux catégories. Les vieilles divorcées qui sautent sur tout ce qui bouge pour pas finir la soirée seule et les p’tites pouffes qui elles aussi sautent sur tout ce qui bouge de toute façon. Ou qui se laissent sauter dessus, parce qu’elles assument pas…
Et puis, c’était pas la fête du slip, mais la fête du string. J’ai jamais vu autant de string au mètre carré, même dans un magasin de lingerie. Sans parler de la farandole de décolletés plus plongeants les uns que les autres. Si encore c’était agréable à regarder, je ne me plaindrais pas, mais non, c’est du pur campagnard, nourri au saindoux et au beurre de ferme !
Très franchement, sur l’ensemble des filles de la boite (je vais dire à peu près 200), je n’en ai vu que deux qui avaient l’air normal.

Il n’y a pas à dire, il ne faut parfois pas aller très loin de chez soi pour se sentir dépaysé. La prochaine fois que j’y retourne, je prends mon appareil photo et je me fais passer pour un chasseur de tête pour une agence de mannequin histoire de pouvoir photographier les gens sans problème. Et après, je vous fais partager tout ça.

18:40 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

24/06/2006

...

Je sais, j'écris plus rien.

Bah, entre me répéter et ne rien dire d'interessant, autant me taire non?

13:46 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/06/2006

discutions

Les exams sont fini, en bon étudiant digne de ce nom, on a fêté ça.

Et l'alcool aidant, mon ex et moi nous nous sommes reparlés. Quelques mots échangés avec courtoisie, ça fait du bien. Je pense même que je vais lui envoyer un sms pour lui dire que j'étais content de cet échange. J'hésite. Je crois que je verrai demain à tête reposée et moins alcoolisée surtout...

23:12 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2006

scores

francis : zéro point

Bide : 1 point (de plus encore une fois)

verdict : tout va malheureusement bien

21:09 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2006

romantique

Hier, j'étais tranquillement installé au bureau à rien foutre, pour changer. Je regardais par la fenêtre les gens en train de se faire dorer au soleil.

à un moment, un camion militaire arrive, se gare, et un tas de soldats descendent. Tous partent en direction du centre ville, sauf un, qui reste là à attendre.

une voiture arrive, se gare très mal et une jeune femme en sort. Elle se précipite vers le soldat, celui-ci jette son paquetage à ses pieds, prend la jeune femme dans ses bras, la serre fort, la fait tourner plusieurs fois, la repose, la ressère, l'embrasse, lui sourit, l'embrasse de nouveau et lui dit enfin "bonjour, qu'est-ce que tu m'as manqué!"

Cétait un soldat qui n'avait plus vu sa femme pendant plusieurs mois probablement, et j'ai trouvé cette scène digne de figurer dans un film. C'était beau et romantique.

21:06 Écrit par francis | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |