26/10/2006

 

Ca commence fort dés le matin. Je vais vérifier mes mails et j'en reçoit un de I (la collègue que j'aimais bien) sur lequel il est écrit "Tu as menti, tu as été dire à E qu'on avait couché ensemble, j'ai encore eu tort de faire confiance".

Alors moi, déjà, je me rappelle bien avoir fait l'amour avec I, même que c'était plutôt sympa.
Ensuite, je l'ai effectivement dit à E (son amie) car E me demandait où ça en étais avec elle et j'ai répondu "il s'est passé quelque chose un soir, j'étais super content et j'espère que ce n'est qu'un début vu que je me sentais amoureux". Je n'ai pas plus donné de détails que ça.
Je n'ai jamais caché non plus à I que je me sentais amoureux et je lui ai même reparlé de la fois ou on avait fait l'amour et elle m'a répondu qu'elle avait trouvé ça chouette aussi.

Après, si elle est pas foutue de prendre ses responsabilités, je n'y peux rien. Moi, je pense avoir été honnète du début à la fin, je n'ai jamais caché mes sentiments en tout cas.
Et dans le genre honnète, je suis pas certain que faire espérer les gens en sachant qu'ils n'auront rien soit une pratique des plus respectable. Mais je ne dirai rien, je la laisse s'enfoncer toute seule.

08:24 Écrit par francis dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je ne comprends pas... Les gens font parfois tellement de mystères... Il faut voir de quelle manière E en a parlé à I.

Écrit par : Jess | 30/10/2006

Les commentaires sont fermés.