03/02/2007

je pige pas

On est samedi, il est 20h30, à l'heure où la plupart des gens de mon âge se préparent à sortir et faire la fête, moi, je me sens lessivé, même pas capable de regarder un dvd jusqu'au bout. J'ai la sensation d'avoir fait la fête pendant 3 jours d'affilé et de pas avoir dormi alors que ce n'est pas du tout le cas.
Pourquoi suis-je si fatigué, je ne comprend pas. je vais me coucher à des heures raisonnables, je ne pratique aucune activité extrèmement fatiguante. Je dors mal, mais je dors quand même. Enfin, soit, tout ça pour dire qu'après ce post, je pense que ça va être une bonne douche et au lit. Un samedi soir, j'ai honte, mais tant pis, c'est ce qu'il me faut.

Pour en venir au sujet qui me tient à coeur depuis quelques semaines, je crois que j'ai fait mon choix. je vais prendre l'appartement. Je vais prendre le moins cher, je pense que c'est le meilleur choix que je puisse faire. Il y a bien quelques trucs qui ne me plaisent pas, mais de toute façon, à moins de faire construire ou d'avoir un budget illimité, il faut toujours composé avec deux ou trois p'tits trucs qui nous plaisent moins. Et puis, quand il sera refait, meublé, que j'y aurai mis ma petite touche, je pense vraiment qu'il sera agréable à vivre.

Allez, ça fait un bail que je vous ai plus parlé de mes amours, je vais en parler un peu pour changer. Bon, en fait, il n'y a pas grand chose à dire vu qu'il n'y a pas d'amour, mais hier, à l'anniversaire d'une ex qui est devenue une amie, je crois bien que j'ai rendu son mec particulièrement jaloux. Je suis en même temps super gêné et super fier.
En fait, je n'ai rien fait, c'est simplement le fait que je sois proche de mon amie qui nous a joué des tours. Ben oui, comme avec tous les amis, on a nos petits trucs, nos petites feintes, nos bêtes jeux de mots ou que sais-je. Et au fur et à mesure que la soirée avancait, je voyais que le mec m'adressait de moins en moins la parole, et que son sourire diminuait. A un moment, j'ai voulu prendre un peu de distance, parce que je voyais bien que le malaise s'installait, mais mon amie en rajoutait et je crois qu'elle n'en avait rien à faire que son mec soit jaloux.
En même temps, être jaloux de moi, c'est quand même avoir bien peu d'estime de soi.

20:37 Écrit par francis dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

merci pour la remarque sur mon blog
ps:La jalousie est une forme d'envie donc tu peux en être fiere.

Écrit par : kaira | 14/02/2007

Les commentaires sont fermés.